girouette

C’est depuis le moyen âge que la girouette orne certains de nos toits. Bien plus qu’un objet décoratif à la base, les girouettes de toit sont aujourd’hui de vraies œuvres d’art réalisées par des artisans de talent. Il en va de même pour l’épi de faîtage, autrefois indispensable pour assurer la finition de toute toiture. Il se décline aujourd’hui en de nombreux modèles et matériaux, que l’on peut choisir pour habiller son toit. Nous vous invitons à en apprendre un peu plus sur ces deux ornements de toits.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Qu’est-ce qu’un épi de faitage ?

Un épi de faitage, appelé également épi de toit, sert à assurer l’étanchéité de la charpente de votre toiture.

Souvent confondu avec les girouettes, l’épi de toit est tout comme elle constitué d’une tige métallique, et se compose de plusieurs éléments (qu’on appelle manchons) :

  • Une base : que l’on peut aussi appeler poinçon.
  • Une tige en métal : qui supporte l’ensemble.
  • Un filetage
  • Un épi : qui termine le tout.

Cet objet ornemental a également eu un rôle pratique, puisqu’il était indispensable à l’étanchéité de la toiture. Il protégeait en effet la partie saillante d’un toit.

À savoir : alors qu’il est obligatoire de contacter les services concernés de sa ville lorsque l’on décide de rénover sa toiture, cela n’est pas nécessaire lorsque l’on veut installer un épi de faîtage. Pour avoir plus d’infos sur comment déclarer vos travaux de toiture, lisez nos remarques.

Des charpentiers professionnels locaux chiffrent gratuitement vos travaux de faîtage de toiture >>

Différence entre une girouette et un épi de faitage

Il est parfois possible de trouver un épi de faîtage terminé par une girouette, mais il faut bien comprendre que ces deux ornementations de toit ont des rôles bien différents :

À quoi sert une girouette de toit ?

Une girouette permet à son propriétaire de savoir d’ou vient le vent.

Elle est généralement faite en métal et composée d’un élément rotatif qui suit les mouvements du vent. Une croix en métal est positionnée à sa base avec les quatre points cardinaux, ce qui permet de déterminer la provenance exacte du vent.

Le plus souvent, en France comme dans d’autres pays d’Europe, les girouettes prennent la forme d’un coq.

Aujourd’hui, du plus simple au plus sophistiqué des modèles, la girouette peut prendre toutes les formes que l’on veut. Il en existe même qui sont fabriqués de telles sortes qu’il est possible d’y apposer un paratonnerre, élément bien utile dans certaines régions orageuses.

Est-il indispensable d’avoir un épi de faitage ?

Autrefois, l’épi de faitage était un élément indispensable à l’imperméabilité de la toiture. Il avait également pour fonction de présenter les armoiries du propriétaire de maison.

Aujourd’hui, tout comme l’achat et la pose d’un paratonnerre ou d’un parafoudre, l’installation d’un épi de faitage est loin d’être une obligation. Les toitures modernes n’ayant plus les mêmes failles que les anciennes toitures, l’épi de toit est en effet devenu un simple ornement décoratif, qui apporte du cachet à votre toit et l’extérieur de votre maison.

Il existe des épis de faitage adaptés à tous les types de toiture. Vous pouvez en acheter un dans les matériaux suivants :

  • Fer,
  • Zinc,
  • Cuivre,
  • Plomb,
  • Terre cuite.

Mais gardez bien en tête que ce objet est purement esthétique !

Prix d’une girouette de toit et d’un épi de faitage

Le prix d’une girouette ou d’un épi de faîtage dépend de la provenance de l’objet, mais aussi du type de modèle qui vous intéresse.

Pour acquérir une girouette, il faut prévoir entre 30 et 200 euros en moyenne. Le coût dépend du modèle et du lieu de provenance de votre girouette. Les prix peuvent naturellement aller au-delà si vous faites concevoir votre girouette sur mesure.

Le prix d’un épi de faîtage se situe quant à lui entre 25 et 300 euros en moyenne. Le coût dépend avant tout du matériau et de la taille de votre ornement de toit.

Il est possible de trouver des girouettes anciennes et des épis de faîtage d’époque, encore fonctionnels, chez les antiquaires ou en braderie. Les prix commencent à se négocier autour de 10 euros pour de l’occasion, mais peuvent aller bien au-delà pour des pièces anciennes, belles ou particulièrement rares.

Vous en savez maintenant plus sur le rôle et le prix d’une girouette et d’un épi de faîtage. Pour aller plus loin, pourquoi ne pas vous renseigner également sur la pose d’un paratonnerre et sur le rôle de cet autre accessoire de toit ?