Nettoyer gouttière

Négliger l’entretien d’une gouttière risque de vous jouer des tours. En effet, si les feuilles mortes et les salissures s’entassent, la gouttière risque tout bonnement de casser ! Pour éviter cette situation, le mieux est de suivre note méthode de nettoyage de gouttière. Voyons ensemble comment éviter les catastrophes sur votre toiture.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

L’importance du nettoyage de gouttière

Si on pense toujours à vérifier l’état de sa couverture de toiture, on en oublie parfois la gouttière. En effet, cet élément semble souvent anecdotique. Contrairement à vos tuiles et à votre ardoise, il ne vous protège en rien des infiltrations d’eau…

Eh bien, c’est faux ! La gouttière à un rôle tout aussi important que la couverture dans l’étanchéité d’une toiture. Si elle est entravée ou bouchée, de l’eau risque de s’accumuler le long de votre façade… puis de s’infiltrer.

Ne pas vider régulièrement sa gouttière vous expose à :

  • Des infiltrations d’eau
  • Des problèmes d’humidité
  • Une gouttière brisée

Quand on connaît la difficulté de pose d’une gouttière et le coût que cela peut représenter, il serait dommage de s’exposer à ce risque.

Comment nettoyer sa gouttière ?

Rassurez-vous : nettoyer une gouttière est bien plus facile qu’il n’y paraît ! C’est d’ailleurs une opération que vous pouvez effectuer seul… à moins de la confier à un spécialiste lorsque celui-ci rénove ou nettoie votre toiture.

Si vous désirez assurer l’entretien d’une gouttière seul, voici les différentes étapes par lesquelles passer :

Des charpentiers professionnels près de chez vous chiffrent gratuitement vos travaux de gouttière >>

1. Nettoyer la partie basse

Le nettoyage de votre gouttière doit s’effectuer par temps sec, si possible après plusieurs jours de beau temps. De cette manière, il sera plus facile de dégager les déchets.

Pour commencer, vérifier l’état de la partie basse de la gouttière. Cette étape n’exige pas de précautions particulières.

Il vous suffit d’examiner les regards d’évacuation et de retirer les éventuels déchets (feuilles mortes, boues, déchets organiques…). Nettoyez ensuite à l’aide d’un simple jet d’eau.

2. Vider la gouttière

La partie haute sera plus délicate à traiter, puisqu’il vous faudra une échelle ou un escabeau. L’idéal est de travailler à deux : une personne occupée au nettoyage, et l’autre qui maintient l’échelle en place.

Pour commencer, dégagez à la main l’ensemble des déchets présents dans la gouttière. Leur accumulation risque en effet de boucher cette dernière. L’idéal est de vous équiper d’un seau pour placer les déchets.

Si le fond de la gouttière est encore humide, vous pouvez utiliser une pelle pour ne pas avoir à toucher les déchets.

3. Vérifier l’état de la gouttière

Une fois la gouttière vidée, prenez le temps de l’examiner pour découvrir les éventuelles failles. Quel que soit votre type de gouttière (voir les différents modèles ici), il se peut qu’elle s’abîme au fil des ans.

Pour vérifier l’absence de fuite, équipez-vous d’un jet d’eau. Versez de l’eau dans la gouttière, et vérifiez que la gouttière horizontale ne fuit pas.

Vérifiez ensuite que l’écoulement vertical se fait sans problème (il arrive que des déchets soient coincés dans le tuyau d’écoulement).

4. Laver la gouttière

Après avoir vérifié que tout est en bon état, passez un coup de jet d’eau pour bien nettoyer les résidus sales.

Il est indispensable de vider la gouttière en premier lieu, sans quoi les déchets formeraient une boue qui s’incrusterait dans la gouttière.

Au final, votre gouttière doit être parfaitement propre et sèche.

Si vous réalisez que de l’eau stagne dans une partie de la gouttière, c’est que cette dernière est mal inclinée. Redressez-la donc de manière à assurer l’écoulement. Une eau stagnante risque en effet d’abîmer la gouttière à long terme. Cela pourrait entraîner une infiltration de toiture.

Quand effectuer le nettoyage ?

Pour assurer le bon fonctionnement d’une gouttière et prolonger sa durée de vie, ce nettoyage doit être effectué une à deux fois par an… ou dès qu’il s’avère nécessaire.

Un bon conseil : surveillez toujours votre gouttière en automne. C’est à cette période que les feuilles tombent, et qu’elles ont tendance à générer des bouchons dans la gouttière.

En cas d’infiltrations d’eau dans la maison, gardez en tête que la gouttière n’est pas la seule responsable ! Voyez ici pour connaître les autres manières de rénover une toiture et d’éviter les fuites !