Certains éléments sont à prendre en compte pour déterminer les dimensions d’une gouttière. En effet, le dimensionnement d’une gouttière dépend de la surface et de la pente de la toiture. Les dimensions concernent la longueur, le développé ainsi que le diamètre de la gouttière. La taille d’une gouttière est déterminée selon une règle de calcul bien précise que vous devez respecter.

Recevez des devis gratuits pour vos travaux de gouttières

Comment déterminer la surface de la toiture ?

Les dimensions d’une gouttière dépendent en grande partie de la surface du toit. Si votre toiture est en pente, déterminer la superficie en multipliant la longueur par la largeur ne suffira pas. Vous devez aussi considérer la pente. Pour cela, vous devez recourir au célèbre théorème de Pythagore. Pour obtenir les mesures dont vous aurez besoin, référez-vous aux plans de votre maison. Sinon, prenez vous-même les mesures nécessaires en respectant certaines précautions. Vous devez mesurer la largeur du toit en mètre et la hauteur du pan en mètre de la base de la toiture.

Pour ce faire, basez-vous sur la formule mathématique suivante :

Surface en m² du toit = Largeur du toit x Longueur de la pente du toit

La longueur de la pente s’obtient par :

Racine carrée de (hauteur du pan² + largeur du toit²)

Si votre toit possède 2 pans, vous devez multiplier le résultat obtenu par deux. Au-delà de 2 pans, il est conseillé de faire appel à un professionnel pour éviter de vous perdre dans les calculs mathématiques. Sinon, découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur la pose de la gouttière.

Comment déterminer les dimensions de la gouttière ?

Pour connaître précisément les dimensions de votre gouttière, vous devez savoir la longueur, le développé et le diamètre de celle-ci.

La longueur des profilés de la gouttière

Les profilés des gouttières présentent des longueurs standards, c’est-à-dire entre deux et quatre mètres. On trouve parfois une longueur de six ou neuf mètres pour les gouttières en aluminium. Pour connaître de manière bien précise la longueur du profilé, vous devez réaliser un tracé de gouttière précis. Ce faisant, vous devez tenir compte d’autres éléments de la gouttière, dont :

  • La gouttière horizontale : le coude, le raccord, l’angle, etc.
  • La gouttière verticale : le tuyau de descente, le collier, le manchon, etc.

Le diamètre de la gouttière

Le diamètre décrit la largeur de la bande de matériau permettant l’élaboration de la gouttière. Pour déterminer le diamètre de la gouttière, vous devez prendre en compte la surface de la toiture et le type de gouttière. Parmi les dimensions de développé disponible sur le marché, vous avez :

  • Les dimensions standards : DEV 160 mm, 250 mm et 330 mm,
  • Les dimensions les moins courantes : DEV 380 mm et 440 mm.

Si vous disposez d’une gouttière pendante, les diamètres de 160 mm à 400 mm lui permettent une parfaite conception en débordement de toiture. Si votre gouttière est rampante, les diamètres de 330 mm à 380 mm sont plus adaptés.

Le développé de la gouttière

Le diamètre d’une gouttière a un impact direct sur la valeur du développé. Ce dernier dépend entre autres de la surface d’eau à évacuer à ne pas confondre à la surface du pan. Il s’agit de la surface projetée de la toiture. L’inclinaison du toit et le nombre de descentes de gouttière influent également sur les dimensions du développé.

Des professionnels de votre région estiment gratuitement vos travaux de gouttière

Comment déterminer la pente de la gouttière ?

La mise en place d’une gouttière doit se faire de manière horizontale. Elle doit avoir une légère pente pour permettre à l’eau de pluie de s’écouler le plus rapidement et efficacement possible vers les tuyaux de descente.

Pour un parfait écoulement de l’eau pluviale, la pente doit se situer entre 5 et 20 mm/m. La pente est pareille pour une gouttière allant jusqu’à 12 m de long. Au-delà de 12 m, la pente est dédoublée :

  • Soit en direction du centre où toute l’eau est reçue par une seule descente,
  • Soit vers les extrémités qui disposent chacune d’une descente.

Il revient aux tuyaux de descente de recevoir l’eau collectée par la gouttière. Ils doivent, de ce fait, avoir un diamètre et un nombre suffisant.