Étant un constituant important de la charpente, l’arbalétrier est un élément qui garantit la stabilité de la toiture. C’est également un support qui maintient d’autres composants de la charpente. Le niveau d’inclinaison de la toiture est déterminé par ce matériel. Mais qu’est-ce que l’arbalétrier ?

Demandez des devis gratuits pour vos travaux de charpente

La pièce maîtresse d’une ferme

Afin d’équilibrer la charpente d’une ferme, l’arbalétrier de la charpente est une pièce essentielle. Ce matériel participe activement à la tenue des poutres. Il est de forme oblique et sert de support au toit. La forme finale de la toiture dépend de cet arbalétrier.

Étymologie

Pour ce qui est de son étymologie, le terme arbalétrier a été inspiré de la forme d’un soldat muni d’une arbalète. Lors de la comparaison de la forme de ces deux objets, cette dénomination prend tout son sens.

Le mot arbalétrier n’est pas un terme nouveau. Il est déjà apparu dans des documents datant du XIIIe siècle. Le terme souvent utilisé avant cette période était « arcusbalista ». C’est le résultat de « arcus » et « balista » ou « ballista ».

À part l’association de l’arbalétrier avec un soldat, ce terme est aussi utilisé en zoologie. Cette dénomination est également octroyée au martinet noir. Cet animal a la faculté de voler durant plusieurs mois, sans atterrir. Lors de son envol, il reproduit la forme d’une arbalète.

Le matériau de constitution

L’arbalétrier peut être fabriqué soit avec du bois massif, soit en métal.

En choisissant un arbalétrier en bois massif, vous pourrez :

  • Gagner de l’espace,
  • Avoir une hauteur satisfaite des combles,
  • Bénéficier d’une bonne aération.

Par ailleurs, l’arbalétrier donne une forme triangulaire au toit, ce qui favorise l’écoulement des eaux de la toiture. Vos combles bénéficieront ainsi d’un splendide design.

Par contre, il sera un peu difficile de procéder à l’isolation des combles ayant un arbalétrier en bois. Pour un confort optimal de chaque pièce, il faudra engager un artisan spécialisé dans l’isolation. Des sites en ligne pourront vous donner un devis.

En optant pour un arbalétrier en métal, vous pourrez :

  • Couvrir de plus grandes surfaces,
  • L’utiliser comme support aux espaces destinés à se développer.

Cette alternative est surtout utilisée pour le maintien du toit de garage. Elle sert d’abri de jardin ou de lieu de stockage.

L’arbalétrier en bois ou en métal possède chacun leur propre avantage. Mais celui en métal est plus pragmatique et facile à installer. L’inconvénient avec cet arbalétrier en métal est qu’il est peu résistant au feu et se déforme lorsqu’il est exposé à des températures élevées.

Le rôle de support

La charpente joue un rôle crucial dans la structure du toit. Il est pourvu de plusieurs composants. Il est notamment constitué d’arbalétrier, d’arêtier, de chevron, de contrefiche, etc.

L’arbalétrier est connu comme étant une pièce posée obliquement. Il se charge de supporter les pannes intermédiaires. Pour assurer la structure du toit, il est maintenu par deux arbalétriers. Une fois mis en place, ces deux matériels donnent la forme d’un triangle avec l’entrait.

Les différentes formes d’arbalétrier de charpente

Vers le XIXe siècle, l’arbalétrier a connu de multiples formes, à savoir :

  • L’arbalétrier cintré : il s’agit d’un arbalétrier coupé en arc.
  • L’arbalétrier : c’est la pièce dans un cintre de pont.
  • L’arbalétrier courbe : il est surtout utilisé pour un comble en impériale.
  • L’arbalétrier de brisis : sa présence est constatée dans un comble à la mansarde. Il maintient l’entrait retroussé.
  • L’arbalétrier à lierne : c’est un arbalétrier ordinaire. Avec ce matériel, la panne est placée dedans, et non au-dessus.

Des couvreurs de votre région estiment gratuitement vos travaux de charpente

Le rôle de l’arbalétrier de charpente

L’arbalétrier de charpente a un rôle important dans la constitution de la charpente. Ce matériel sert de support pour les versants du toit. Le niveau d’inclinaison des arbalétriers doit être conforme aux normes réglementaires. Lorsqu’il est utilisé dans une charpente traditionnelle, il a pour mission de maintenir les pannes horizontales.

Dans certains cas, les arbalétriers sont associés aux chevrons. On les appelle couramment les chevrons-arbalétriers. Ils font à la fois office de chevrons et d’arbalétriers.