A quel moment démousser sa toiture ?

Si la toiture se détériore, les conséquences peuvent être sérieuses pour votre confort. Sans parler du coût qu’une rénovation complète de la couverture peut engendrer. Pour éviter tout cela, pensez à démousser la toiture et à appliquer un traitement hydrofuge. Démousser un toit consiste à le nettoyer et à appliquer un produit anti-mousse. Démousser sa toiture doit se faire de manière périodique. Le point.

Comparez gratuitement des devis de démoussage de toiture

À quel moment démousser sa toiture ?

Le démoussage de la toiture doit être réalisé au moins 1 à 2 fois par an. Il est conseillé d’entreprendre le démoussage au début du printemps. Au cours des premiers beaux jours, vous pouvez constater l’état de la toiture et les dégâts qu’elle a pu subir pendant l’hiver. Les mousses ont pu s’installer sur votre toit. Un petit entretien et un nettoyage de toiture sont alors nécessaires pour affronter l’été et la chaleur.

La seconde période de l’année où il est recommandé de démousser et de nettoyer le toit, c’est à la fin de l’automne. C’est-à-dire la période où les feuilles des arbres finissent de tomber. Cela permettra de retirer les feuilles mortes accumulées sur le toit et par la même occasion, les mousses et lichens qui s’y sont formés. L’idéal est donc de réaliser le démoussage de toiture au moins deux fois par an. Cela dit, si les mousses s’installent sur le toit entre temps, n’hésitez pas à le démousser une nouvelle fois.

Devis 100 % gratuits de démoussage de toiture

Démousser un toit : comment s’y prendre ?

Pour réussir le démoussage de votre toiture, il y a certaines étapes à respecter.

1- Nettoyer les gouttières

Cette étape doit passer avant toutes les autres. Les gouttières doivent, certes, être bien dégagées. Si la toiture est encrassée, c’est certainement aussi le cas des gouttières, même si vous les nettoyez de manière régulière. Nettoyer les gouttières consiste à enlever tous les débris de végétaux qui s’y sont accumulés. Pour enlever les saletés incrustées dans le fond de vos gouttières, utilisez une brosse métallique. Attention à ne pas boucher vos gouttières avec les débris.

2- Nettoyer la toiture

Cette étape consiste à enlever les bouts de mousses, lichens ou champignons incrustés à l’aide d’une brosse métallique. Par la même occasion, faites disparaître les traces éventuelles. Ensuite, il convient de rincer avec de l’eau sans javel. En effet, certains matériaux risquent de se décolorer au contact de la Javel. Vous pouvez aussi vous servir d’un nettoyeur haute pression en prenant garde de le réguler afin de ne pas abîmer les tuiles.

3- Appliquer un produit anti-mousse

Au moyen d’un pulvérisateur, vous devez appliquer le produit anti-mousse en partant du faîtage du toit et en descendant vers les gouttières. Appliquez ensuite minutieusement le produit démoussant sur toutes les parties des tuiles. Réalisez une deuxième couche avant de laisser le produit agir. Les dosages dépendent du produit démoussant que vous utilisez. Il est important de vous référer à la notice d’utilisation. Certains produits ne nécessitent pas de rinçage. D’autres, par contre, doivent être rincés après la pose définie. Pour cela, vous pouvez utiliser un nettoyeur à haute pression ou simplement un tuyau d’arrosage.

Exigez plusieurs devis de démoussage de toiture

L’intérêt de démousser sa toiture

Les mousses sont des plantes qui se développent très vite sur la toiture et finissent par l’endommager. Elles s’installent dans n’importe quelle zone du toit. Elles peuvent s’incruster sous les tuiles, les soulever et même les déplacer. Par conséquent, la toiture perd son étanchéité et reste à la merci des fuites en cas d’intempéries. Dans ce cas, le toit n’est pas le seul à en souffrir, les murs et les plafonds également, car l’humidité s’infiltre dans l’habitation. Les dégâts peuvent être importants et il en est de même pour le coût. Le démoussage de toiture permet d’éviter tous ces désagréments.

Les mousses, en plus de fragiliser le toit, peuvent aussi s’attaquer aux gouttières. Une gouttière bouchée ne peut certainement pas remplir son rôle d’évacuation des eaux pluviales. En outre, les feuilles mortes qui viennent s’y réfugier peuvent amener les gouttières à se plier ou même à se casser.