toit

L’avancée de toit est un terme technique qui désigne une partie bien spécifique de la toiture. Appelée au choix saillie de toiture ou débord de toit, l’avancée de toit peut avoir de nombreuses utilités d’un point de vue architectural. Faisons le tour du principe de l’avancée de toiture et des différents éléments à prendre en compte pour aménagée une avancée de toit.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Définition d’une avancée de toit

De façon générale, une avancée de toit correspond à la partie de la toiture qui dépasse du mur. Il s’agit du prolongement de la toiture qui respecte la même pente de toiture.

Elle reçoit d’autres appellations selon sa structure et sa disposition :

  • Le terme « saillie de toiture » correspond à l’avancée la plus légère. Elle est destinée à recevoir les éléments de gouttières pour l’évacuation des eaux de pluie
  • Le débord de toit, quant à lui, est beaucoup plus important. La plupart du temps, il est soutenu par des renforts ancrés dans le mur
  • Le Forget désigne la partie avancée du toit, destiné à couvrir une terrasse, un porche ou toute autre extension de la maison.

Il est ainsi évident qu’on ne pensera pas de la même manière une simple saillie de toiture et une véritable avancée de toit.

Remarque : chaque région a également son appellation, les termes ci-dessous pouvant être utilisés indifféremment pour désigner toute forme d’avancée de toit.

Les différentes fonctions de l’avancée de toit

Une toiture qui s’arrête au niveau des murs est peu conventionnelle. Elle est surtout peu pratique, exposant directement la façade aux eaux de pluies découlant de la toiture.

En dehors d’une fonction esthétique, l’avancée de toit joue donc un rôle principalement pratique, et qui s’avère indispensable.

L’avancée de toit qui protège la façade

Récoltée par la couverture de toiture, l’eau de pluie peut être présente dans un débit important. Sans avancée de toit, cette eau abondante risque de fragiliser la façade de votre maison.

Elle attaquerait la peinture ou l’enduit de façade, et pourrait aisément entraîner des infiltrations d’eau.

L’avancée de toit pour recevoir la gouttière

Le toit doit s’avancer d’au moins quelques centimètres pour permettre à la gouttière de récolter les eaux de pluie. Le calcul de l’avancée de toit nécessaire doit prendre en compte les crochets, qui maintiennent la gouttière au mur.

De façon générale, l’avancée de toit doit faire au moins 10 cm. Ce rôle de saillie de toiture est primordial, car la gouttière permet de rediriger les eaux de pluie, ce qui évite une trop grande exposition de la terrasse ou des murs de façade à l’eau de pluie.

L’avancée de toit qui protège une extension

L’avancée de toit permet également d’abriter une extension extérieure, telle qu’une terrasse, un porche ou un abri de voiture.

L’avancée de toit évite de créer une structure nouvelle au-dessus de l’extension. La structure sera surtout plus homogène, et la plupart du temps moins coûteuse.

Une avancée de toit vous permet ainsi de profiter de votre extérieur sans être mouillé, même en pleine intempérie.

Remarque : l’extension doit toutefois se trouver sous la partie versante de la toiture pour pouvoir être protégée par une avancée de toit.

Des couvreurs professionnels locaux chiffrent gratuitement vos travaux de toiture >>

La mise en œuvre d’une avancée de toit

La réalisation d’une avancée de toit se fait pendant la pose même de la couverture. Elle est comprise dans la confection de la toiture elle-même.

Pour éviter que la toiture ne soit emportée par le vent, il est fortement préconisé d’installer un dessous de toit, en volige ou en PVC. Ce dernier habillera également l’avancée de toit.

Pour un débord de toit plus important, l’avancée de toit peut être réalisée pendant la mise en place de la toiture ou ultérieurement.

Les avancées de toit de moins de 1,5 m

Ces avancées de toit sont soutenues par des renforts ancrés directement dans le mur. Les renforts sont disposés en équerre. Ils peuvent être, soit en bois, soit en acier.

Selon le style que vous désirez faire ressortir, l’habillage pourra être en bois ou en matériaux composites. L’avantage de cette avancée est qu’elle est assez facile à mettre en place, et ne nécessite pas trop d’aménagements spécifiques.

Les avancées de toit de plus de 1,5 m

Ces avancées de toit sont destinées à couvrir soit une terrasse, soit un balcon. Vous pouvez également utiliser une avancée de toit pour couvrir un abri de voiture.

La structure étant plus lourde, elle doit être soutenue par des poteaux supplémentaires. Ces poteaux peuvent être métalliques mais ils peuvent aussi être en bois pour une esthétique plus rustique.

Naturellement, une avancée de toiture plus grande va nécessiter plus d’aménagements extérieurs, mais cela ne posera aucun problème si l’avancée de toit est préparée lors de la construction de la maison, ou durant un projet de rénovation complète de la toiture.