shingle

Le shingle est un type de toiture typiquement américain. Si le shingle prend des airs d’ardoise, il est en réalité confectionnée par la superposition de feuilles de feutre, recouvertes de bitume. En Europe et en France, le shingle est mieux connu sous l’appellation de bardeaux bitumés. Très léger, le shingle est facile à manipuler et à installer. Toutefois, il existe un certain nombre de précautions et quelques étapes à suivre pour la poser correctement, comme nous vous l’expliquons dans cet article.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

Comment poser le shingle ?

Il existe deux méthodes pour poser la toiture shingle :

  • La méthode américaine, simple et rapide,
  • Et la méthode française qui est plus complexe mais qui offre une meilleure durabilité à la toiture.

Pour un shingle durable, et sans se montrer trop patriotes, la méthode française sera souvent la plus recommandée.

Poser le shingle à la méthode américaine

Cette technique consiste à agrafer ou à clouer les feuilles de Shingle directement sur des panneaux de bois.

Toutefois, le clouage,s’il n’est pas bien réalisé, risque de créer des brèches pour l’eau de pluie.

D’ailleurs, la technique de pose du Shingle dite à l’américaine se réserve davantage à des dépendances telles qu’abri de jardin ou garage plutôt qu’à l’habitation principale.

Un shingle posé à l’américaine sera en effet trop peu étanche pour un logement principal.

Poser le shingle selon la méthode française

Pour un single durable, la méthode française sera préférée.

La technique utilisée dans ce cas-ci est la même que pour la pose d’une ardoise, c’est-à-dire par crochetage sur des liteaux.

Cette technique offre une meilleure résistance, face au vent et sur la durée. Bien évidemment, elle est plus complexe et si vous n’êtes pas familier avec la pose par crochetage, il vaut mieux confier l’opération à un couvreur professionnel.

Découvrez notamment ici nos conseils pour trouver et choisir un bon couvreur.

Les travaux préparatoires avant la pose du shingle

La pose à la française correspond à la méthode de pose des toitures en ardoise. Les étapes qui suivent concernent la pose par clouage ou avec des agrafes.

La pose proprement dite doit être réalisée de façon méthodique et selon un ordre bien précis :

Le support du shingle

Pour poser convenablement le shingle, il est impératif de soigner l’assise de la toiture pour garantir sa solidité et son étanchéité.

Le shingle est une feuille souple et il doit être posé sur une surface plane et continue. Des voliges à emboitement peuvent être utilisés mais les contre-plaqués de type OSB sont les plus conseillés.

Le panneau rigide doit faire une épaisseur d’au moins 14mm, 20 mm étant l’idéal.

Le traçage et quadrillage du toit

C’est l’aspect le plus difficile de la pose du Shingle. Du traçage dépend le bon alignement des bardeaux :

  • Commencez par tracer une ligne horizontale à environ 20 cm du bord de la toiture.
  • À partir de cette ligne, tracez une autre ligne parfaitement perpendiculaire.
  • Ensuite, en espaçant de 11 à 15 cm, tracez les lignes horizontales qui vont permettre de bien aligner les bardeaux.

L’espacement dépend de la pente du toit : un toit avec une pente plus faible nécessite une superposition plus importante des bardeaux.

Remarque : La pente minimale pour installer le shingle sur une toiture sera de 20 %.

Des professionnels locaux estiment gratuitement vos travaux de toiture >>

La pose proprement dite des bardeaux

La pose du shingle se fait de bas en haut :

  • Tout d’abord, sur l’extrémité du panneau rigide, collez une bande d’égout en zinc.
  • La première rangée de shingle doit être disposée à l’envers, c’est-à-dire les échancrures vers le haut et collée à l’aide d’une colle spéciale bardeau.
  • Par-dessus ce doublis, vous poserez la seconde rangée, cette fois à l’endroit.
  • Suivez bien le quadrillage que vous avez préalablement tracé. Les clous ou agrafes doivent être dissimulés sous la prochaine rangée.
  • Finissez par le faitage de toiture qui devra être en zinc dans ce cas-ci.

Avec la méthode française, la pose de shingle n’est pas forcément plus facile que celle de tuile ou d’ardoise. Mieux vaut donc faire appel à un artisan si vous n’êtes pas expérimenté dans ce domaine.

Notez au passage que notre site vous permet de recevoir gratuitement plusieurs devis de couvreurs, pour vous aider à estimer le coût total de vos travaux.

Remarque : pour découper le shingle qui dépasse en bout de rangée, un cutter suffit généralement, soyez toutefois précis lors de la découpe.