Il est vivement recommandé d’isoler ses combles pour limiter les pertes de chaleur. En effet, l’isolation des combles est le meilleur moyen de réduire sa consommation énergétique. Mais encore faut-il savoir quel isolant pour les combles choisir. Entre la laine de verre, la laine de roche, l’isolation au chanvre, la laine de bois et bien d’autres encore, le choix est vaste.
v

Recevez des devis gratuits pour vos travaux d’isolation de combles

Pourquoi faut-il isoler ses combles ?

Une mauvaise isolation de toiture laisse échapper environ 30 % de la chaleur interne. Selon les nouvelles normes thermiques en vigueur, notamment la RT2012, une résistance thermique de R=8 m².kW au moins est prescrite pour les combles aménagés. Quant aux combles perdus, il en faut au minimum R=10 m².kW.

Réaliser des travaux d’isolation pour les combles d’une maison permet d’économiser considérablement de l’énergie, et ce, tout en bénéficiant d’un confort thermique optimal toute l’année. En effet, des combles bien isolés permettent de diminuer les pertes d’énergie quand il fait froid et de réduire la montée de température quand il fait chaud. Par la même occasion, votre confort de vie s’améliore, car l’isolation des combles peut également limiter les bruits extérieurs. Grâce à l’économie d’énergie réalisée, vous verrez vite baisser votre facture de chauffage. En général, vous pouvez réaliser en moyenne dans les 450 euros par an avec une rentabilité des travaux garantis de 5 à 6 ans.

Les différents choix d’isolants pour les combles

En matière d’isolation des combles, vous pouvez choisir entre plusieurs types d’isolant, allant du minéral au végétal.

La laine de verre

Cet isolant est le plus utilisé pour isoler les combles. La laine de verre est un excellent isolant thermique et acoustique. En plus des combles, ce matériau isole aussi parfaitement bien les murs, les toitures et le sol. Cet isolant est conditionné en général sous forme de matelas. Ce qui le rend très simple à mettre en œuvre. De plus, il affiche un très bon rapport qualité-prix.

La laine de roche

La laine de roche est très prisée pour isoler les combles. Pour cause, elle s’adapte à tout type de configuration grâce à ses diverses formes, c’est-à-dire en panneaux, en rouleaux et en flocons. Ce matériau isolant présente des exigences particulières. Si vous cherchez un isolant performant avec un prix abordable, la laine de verre et la laine de roche sont faites pour vous. Cela dit, ces matériaux ne permettent pas une approche de construction écologique.

La laine de bois

Ce type d’isolant se présente sous forme de panneaux et fait l’objet d’un traitement contre les insectes xylophages. Cela permet à l’isolant de durer dans le temps. Pour isoler les combles, c’est un excellent choix, car il offre une excellente qualité d’isolation face au déphasage thermique du matériau bois. Ainsi, il apporte une excellente performance aussi bien en été qu’en hiver. Mais pour ce type d’isolant, il vous faudra un budget conséquent que pour la laine de verre et la laine de roche. De plus, il s’agit d’un isolant écologique capable d’optimiser votre confort thermique.

Recevez 5 devis gratuits de professionnels pour vos travaux d’isolation de combles

Quelle technique d’isolation de combles adopter ?

L’isolant n’est pas l’unique facteur qui participe à une bonne isolation des combles. Certes, vous devez également réussir la pose de l’isolant pour une efficacité maximale. Pour cela, vous avez le choix entre différentes techniques de pose, à savoir :

  • L’isolation par soufflage : pour un excellent confort thermique en été comme en hiver. Facile à mettre en œuvre, cette méthode consiste à insuffler le matériau isolant au moyen d’une machine installée à l’extérieur.
  • L’isolation par rouleaux : cette technique s’adapte aux combles aménagés faciles d’accès. Il est déroulé sur le plancher.
  • L’isolation par épandage : parfaite pour les surfaces réduites dans les combles perdus. Celle-ci consiste à verser l’isolant en flocons manuellement, puis à l’étendre à l’aide d’un râteau.
  • L’isolation par sarking : cette technique est à privilégier pour le renouvellement entier de la toiture d’un comble aménageable ou aussi pour une construction neuve. Celle-ci consiste à plaquer le matériau contre une planche en bois entre la couverture et la charpente.

Pour réussir au mieux votre projet d’isolation, faites appel à un professionnel après avoir demander et comparer plusieurs devis.