Prix de l’isolation de combles

combles

Dans le cas d’un projet de rénovation énergétique, le but est d’avoir la possibilité d’économiser. Pourtant, vous devez d’abord dépenser en travaux. En effet, pour avoir un bon confort thermique sur le long terme, vous devez investir. Cependant, un bon investissement ne sera jamais considéré comme une perte et l’isolation combles en est une preuve. Vous allez tout comprendre en lisant cet article.

Demandez gratuitement des devis d’isolation des combles

Pourquoi isoler ses combles ?

Beaucoup de personnes ignorent encore les raisons qui leur obligent à investir dans un projet d’isolation. En fait, l’isolation de combles est surtout un investissement pour pouvoir économiser sur la facture énergétique.

Le but étant de :

  • Préserver la chaleur à l’intérieur de la maison en hiver et la fraicheur en été.
  • Améliorer les performances énergétiques de son domicile.
  • Augmenter le nombre de surfaces habitables notamment avec les combles aménageables.
  • Réduire le coût de la facture énergétique.

En effet, les combles peuvent être transformés en une pièce de vie très agréable à vivre si l’isolation est parfaitement aux normes. C’est aussi l’endroit idéal pour commencer dans un projet de rénovation énergétique. Notez que l’isolation de la toiture fait partie du processus.

Les différentes techniques pour isoler les combles

En isolation de combles, il existe plusieurs méthodes envisageables. Cependant, elles dépendent avant tout du type de combles.

L’isolation des combles perdus

Il existe deux solutions possibles pour l’isolation de combles perdus. La première est l’isolation par soufflage de flocons. Cette technique est la plus appropriée surtout si les combles sont difficiles d’accès. Pour cela, les flocons doivent s’éparpiller de façon régulière et homogène pour avoir une bonne résistance thermique. Il existe un équipement adapté pour repérer la hauteur de la couche isolante. La deuxième consiste à dérouler un panneau isolant ou une plaque isolante sur le plancher. Notez que le comble est dit perdu si l’espace est inhabitable ou encombré par la charpente.

isolation des combles par l'intérieur

L’isolation des combles aménageables

On parle de combles aménageables si la surface plancher plafond est supérieure ou égale à 1,80 m. Il est dans ce cas habitable et donc doit être suffisamment isolé. Vous avez également deux méthodes pour l’isolation des combles aménageables : l’isolation toiture sous rampant et l’isolation par l’extérieur. La première consiste à installer des panneaux isolants entre les chevrons de la charpente. Vous pouvez envisager une isolation en double couche pour un confort thermique optimal. Quant à la deuxième solution, c’est un peu délicat, mais efficace. Elle revient à insérer des panneaux porteurs sous le revêtement de la toiture.

Demandez gratuitement des devis d’isolation des combles

L’isolation par l’extérieur de la toiture avec la méthode Sarking

Cette technique n’est envisageable que si les combles sont aménageables. En effet, il s’agit de préserver le maximum d’espace pour la surface de vie sous toiture. Elle vise à rehausser le toit en y insérant la matière isolante entre la charpente et la couverture principale. La méthode Sarking vous oblige donc à mettre à nu la charpente pour les divers aménagements à réaliser. Le toit sera emprisonné au final par les linteaux. C’est la méthode appropriée pour isoler combles perdus sans plancher.

Isolation de combles : prix

Ce tableau vous montre le prix moyen de l’isolation :

Types d’isolationPrix moyen par m²
Isolation des combles par déroulage20 €
Isolation des combles par soufflage20 € à 50 €
Isolation par la toiture (intérieur ou extérieur)50 € à 200 €

Le fait de connaître ces différentes techniques vous donne une idée du coût pour la mise en place d’une isolation des combles. Vous pouvez faire votre estimation en vous basant sur les différentes techniques d’isolation. Cependant, ce ne sont pas les seuls facteurs qui entrent en jeu. Vous devez aussi prendre en compte la surface à isoler, le prix de l’isolant, la main-d’œuvre, etc.