L’isolation des combles peut se faire de plusieurs manières. Une façon d’y parvenir est l’isolation des rampants sous toiture. C’est un travail qui doit être fait par des couvreurs professionnels, surtout s’il s’agit d’une isolation par l’extérieur. Presque toutes les questions que vous pourriez vous poser trouveront un élément de réponse dans cet article.

Recevez des devis 100% gratuits pour vos travaux d’isolation de rampants

Quand devez-vous faire l’isolation des rampants sous-toitures ?

C’est la question que beaucoup de propriétaires se posent. La réponse est relative à ce que vous avez déjà en place. L’isolation des rampants sous toiture doit se faire quand la présente isolation commence à montrer ses faiblesses. Vos factures qui grimpent sont les premiers indices. Sinon, il serait judicieux que vous fassiez un diagnostic des performances thermiques de votre maison de manière régulière.

En outre, sachez que les isolants ont une durée de vie limitée. Cela dépend également de leur exposition et de l’étanchéité du revêtement de la toiture, ainsi que de la technique de pose. De la laine de verre en isolation de rampant sous toiture peut durer jusqu’à plus de 25 ans sans trop de difficulté. Les conditions pour qu’une isolation des combles sous rampants dure sont :

  • Étanchéité du revêtement de la toiture,
  • Bonne aération de l’isolant,
  • Qualité professionnelle de la pose,
  • Isolant de haute qualité,
  • Isolant adapté : configurations, environnement, etc.

Quel isolant utiliser pour l’isolation des rampants sous toiture ?

Vous avez l’embarras du choix en matière d’isolants pour rampants sous toiture. Par contre, l’isolation des rampants sous toiture doit être idéalement faite avec des isolants semi-rigides ou rigides. La technique de l’isolation par soufflage n’est donc tout simplement pas applicable. Vous avez comme choix des isolants sous forme de rouleaux ou de panneaux rigides.

Les isolants d’origine minérale

Il s’agit en général de laine d’origine minérale qui est compressée pour gagner en rigidité et prendre la forme voulue. Ce sont des panneaux ou des rouleaux de laine de roche et de laine de verre. Ces laines ont une bonne durabilité et côté performance, elles figurent parmi les meilleures. Cependant, il faut comprendre que la résistance thermique d’une isolation de rampant sous toiture dépend grandement de l’épaisseur de l’isolant. Toutefois, vous pourrez remarquer que la laine de roche présente un très bon rapport qualité-prix.

Les isolants d’origine naturelle

Dans cette catégorie, vous avez plusieurs choix. Des laines proviennent souvent des fibres végétales comme le chanvre, le lin ou encore le coton. Vous avez également la fibre de bois ou l’ouate de cellulose. Cette dernière provient du recyclage de papier et s’avère particulièrement durable. Sous les bonnes conditions, elle peut durer jusqu’à 40 ans. Cependant, la durée de vie des isolants est très relative.

Les isolants d’origine synthétique

Les isolants synthétiques ont l’avantage d’être abordables et de présenter un bon rapport qualité-prix. Vous noterez de très bonnes performances à propos de ces isolants. Leur plus grand défaut est leur toxicité. Ils peuvent s’avérer très néfastes en cas d’accident rare comme l’incendie. Pourtant, ce sont des isolants qui ne craignent pas l’humidité.

Vous avez comme choix :

  • Les polystyrènes : extrudé et expansé,
  • Les PUR ou polyuréthane : souvent sous forme de mousse,
  • Les isolants minces : composés de plusieurs couches d’isolant et d’aluminium. Ils ne sont pas particulièrement isolants, mais s’utilisent comme protection d’une autre couche d’isolant.

Recevez 5 devis gratuits pour vos travaux de toiture

Les techniques de pose de l’isolation des combles sous rampants

Il n’existe que deux techniques de pose pour l’isolation des rampants sous toiture. Vous pouvez y procéder par l’isolation par l’intérieur ou par l’isolation par l’extérieur. Si vous avez accès aux rampants de la toiture par l’intérieur, cette technique de pose est la plus économique.

L’isolation des rampants sous toiture depuis l’extérieur est à réserver aux couvreurs professionnels. Elle occasionne de grands travaux et nécessite des mesures de sécurité rigoureuses.