En général, il existe deux types de toits-terrasses, dont la toiture terrasse accessible et le toit-terrasse inaccessible. Contrairement à un toit en pente ou à un toit arrondi, l’aménagement d’une toiture terrasse ne nécessite pas la mise en place d’une charpente, mais d’une partie porteuse. Cependant, faire un toit-terrasse soi-même exige le respect des normes de construction. Cette page vous en dit plus sur les différents types de toiture terrasse, et leurs utilisations.

Recevez gratuitement des devis pour vos travaux de toiture terrasse

Toiture terrasse : définition

Le toit est l’étape qui achève la construction externe d’une maison, elle fait partie des gros œuvres. La toiture terrasse est l’une des options possibles au moment de construire une toiture.

Composition d’un toit terrasse

Le toit-terrasse fait partie des styles de toitures possibles. Ce type de couverture est composé d’un pan unique. Il se différencie des autres types de toits par l’absence de charpente. En revanche, il dispose d’un élément porteur qui comporte :

  • la pente,
  • l’élément d’isolation,
  • l’ouverture,
  • la protection,
  • le pare-vapeur.

Ce sont les éléments principaux qui constituent une toiture terrasse.

Les différents types de toiture terrasse

Par ailleurs, le toit-terrasse se présente sous deux formes à savoir une toiture accessible et une toiture non accessible.

Le toit accessible est généralement conçu en pierre, en bois, en béton et en carrelage. De ce fait, les lieux sont bien aménagés pour les différents déplacements.

Qu’il soit accessible ou inaccessible, le toit-terrasse nécessite :

  • un support qui ne demande pas de matériaux compliqués ;
  • une maçonnerie constituée d’une dalle en béton, en acier ou autre ;
  • un assemblage de la dalle en béton armé, en tôle acier ;
  • une boiserie, le plus souvent en bois massif.

Les 3 principaux matériaux de support d’une toiture terrasse

Pour toute construction d’un toit-terrasse, il existe 3 types de matériaux de support. Ces derniers sont indispensables dans ce genre de travaux.

Le bois

Le bois est un élément indispensable dans la conception d’une toiture terrasse. Pour ce faire, vous n’aurez qu’à construire une structure rigide en bois ou en un de ses dérivés comme le contreplaqué. Ce dernier doit faire l’objet d’un traitement extérieur. Vous pouvez aussi construire des panneaux de particules de bois compressées et traitées avec des produits hydrofuges. C’est une option beaucoup plus chère, mais plus durable et esthétique.

La maçonnerie

Celle-ci est le plus souvent composée d’une simple dalle pleine en béton ou en matériau composite. Cette solution est plus lourde et elle requiert une maison avec des fondations solides. Mais en matière de construction de toiture terrasse, cette solution reste la plus performante.

La partie porteuse

Cette partie inclut plusieurs éléments. Il est important qu’il intègre une pente. Certes, l’inclinaison n’est pas très escarpée, mais doit pourtant permettre à l’eau de pluie de s’évacuer correctement. Généralement, la pente oscille entre 1 et 5 % et dépend de l’accessibilité ou non de la toiture. Sachez que la surface joue également un rôle sur la forme. Si la surface de votre terrasse n’est pas assez grande, la forme sortira un peu bombée. Par contre si elle est plus importante, elle sera inclinée. Mais dans les deux cas, il faut de petites cavités pour l’évacuation de l’eau. 

Obtenez gratuitement 5 devis pour vos travaux de toiture

L’isolation pour une toiture terrasse

Pour une bonne évacuation des eaux de pluie, une toiture terrasse ne doit pas être totalement plate. En effet, il faut respecter une pente de 1 à 5 degrés au minimum. Pour une toiture accessible, une pente de 1,5 à 2 degrés est conseillée. En outre, pour éviter l’humidité, il convient d’installer un pare-vapeur. Ce dernier permet de stopper la vapeur d’eau et protéger l’isolation du toit. Vous avez le choix entre des pare-vapeurs en feuilles d’aluminium ou en feutre bitumé. Le choix dépend de 2 facteurs, dont l’hygrométrie et le mode de chauffage de la maison.

Par ailleurs, pour maintenir la chaleur et éviter la déperdition de chaleur par le haut, il faut une bonne isolation. C’est encore une règle stricte dont la toiture terrasse doit répondre. Contrairement au toit en pente et arrondi, l’isolation d’une toiture terrasse s’effectue depuis l’extérieur.