Vous devez vous renseigner avant de songer à installer une toiture-terrasse. Il y a en effet des normes obligatoires qui règlementent les toitures-terrasses. Pour ce faire, vous avez notamment besoin d’un permis de construire dont le contenu respecte le DTU 43.1 sur l’étanchéité des toitures-terrasses. Mais que recouvre exactement le terme DTU toiture-terrasse, et à quoi peut-il servir ? Lumière sur la réglementation concernant les toits plats.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux >>

DTU 43.1 : contenu et principe

Le DTU 43.1 est un document référence sur l’étanchéité des toitures terrasses. Mais il convient peut-être de mieux définir ce terme pour le comprendre entièrement :

  • DTU est l’acronyme pour Documents Techniques Unifiés. Il s’agit d’un document qui détermine les techniques de construction à respecter en France. Le DTU est publié par le CSTB ou Centre Scientifique et Technique du Bâtiment.
  • Le DTU 43.1 ou DTU toiture-terrasse contient les normes à respecter pour l’étanchéité des toitures-terrasses avec élément de maçonnerie.
  • Son objectif est d’assurer une meilleure évacuation des eaux et réduire les risques de stagnation.
  • Il précise les matériaux à utiliser ainsi que les techniques de pose à respecter, pour assurer l’étanchéité d’un toit plat.

Le DTU 43.1 concerne spécifiquement les toitures-terrasses, car leur étanchéité est capitale. Si vous êtes professionnel de la construction, il est possible d’acheter le DTU pour toiture terrasse sur les sites spécialisés (comptez environ 200 € pour ce document).

Quels sont les projets concernés par le DTU 43.1 ?

On notera que le DTU 43.1 est spécifique à certains types de toiture uniquement :

  • Le DTU 43.1 s’applique aux toitures à pente ou à faible pente, dont la structure qui supporte l’étanchéité est maçonnée.
  • Il concerne donc l’étanchéité des toitures-terrasses avec élément porteur en maçonnerie.
  • Il ne s’applique qu’aux constructions en climat de plaine, dont l’altitude est inférieure à 900 mètres.

Il existe en effet des DTU spécifiques pour chaque type de toiture et de matériaux. Afin d’assurer au mieux les travaux, il est conseillé de recourir aux prestations d’un professionnel en toiture, le mieux à même de connaître les normes d’étanchéité d’une toiture plate.(Demandez des devis gratuits pour vos travaux!)

Que comprend le DTU 43.1 étanchéité toiture-terrasse ?

Le DTU toiture contient les règles à observer absolument, que les travaux soient réalisés par vos soins ou par une entreprise.

Ce document technique unifié comprend notamment :

  • Le cahier des clauses technique (ou CCT),
  • Les critères généraux de choix des matériaux,
  • Le cahier des clauses spéciales (ou CCS),
  • Un guide à caractère informatif pour le maitre d’ouvrage.

Quels sont les éléments préconisés par le DTU 43.1 ?

Pour assurer l’étanchéité des toitures, le DTU 43.1 préconise une composition avec certaines infrastructures à savoir :

  • Un élément porteur,
  • Un support,
  • Un écran d’indépendance,
  • Un écran pare-vapeur,
  • Un isolant thermique,
  • Un revêtement d’étanchéité,
  • Une protection rapportée et une autoprotection.

Il précise les normes spécifiques à respecter pour que l’étanchéité soit conforme quant à leurs caractéristiques notamment les matériaux qui la constituent.

Quelles sont les normes imposées par le DTU étanchéité toiture-terrasse ?

Le DTU 43.1 précise les normes à suivre afin de garantir l’étanchéité des toitures-terrasses. Ces derniers concernent notamment les matériaux à utiliser ainsi que les techniques de pose à respecter.

Les matériaux à utiliser

Ceux-ci sont inclus dans les critères généraux de choix des matériaux. Ces derniers précisent les normes admissibles concernant les matériaux à utiliser pour les différentes couches de l’étanchéité.

Il s’agit entre autres des matériaux qui peuvent servir de pare-vapeur, les matériaux isolants et ceux qui peuvent servir directement pour l’étanchéité.

Les techniques de pose

Les techniques de pose d’une toiture plate sont définies dans le cahier des clauses techniques d’exécution des ouvrages de toiture-terrasse. Les techniques de pose dépendent de nombreux critères, dont la situation, la pente, les caractéristiques de la terrasse, etc.

Le CCT préconise la technique bicouche et l’isolation inversée pour remplacer les produits d’étanchéité multicouches au bitume oxydé. Il actualise aussi les techniques de mise en œuvre par le remplacement des fondoirs à bitume par le collage des panneaux isolants.

Les entreprises de toiture sont à même d’avoir ces techniques et de respecter ces normes.

À savoir : si votre permis de construire ne respecte pas les normes, il sera tout simplement refusé par votre mairie.

Des professionnels près de chez vous chiffrent gratuitement vos travaux de toit terrasse >>

Quel est l’intérêt du DTU 43.1 sur l’étanchéité de toiture ?

Il faut obligatoirement respecter le DTU 43.1 pour la pose d’une toiture-terrasse, et ce pour différentes raisons :

  • Les normes du DU 43.1 permettent de protéger des sinistres et conditionne la couverture par l’assurance.
  • Il est primordial de ne laisser aucune infiltration avoir lieu sur une toiture-terrasse au risque d’atteindre directement des locaux habités.
  • Respecter le DTU étanchéité de toiture-terrasse permet de réaliser un chantier de qualité, mais peut également garantir la sécurité du bien et de ses occupants.
  • Un bon dispositif d’étanchéité peut assurer une meilleure protection de la structure d’un bâtiment. Il peut également améliorer la performance énergétique et permettre de faire des économies d’énergie.

Quoi qu’il en soit, gardez en tête que la confection d’une toiture plate est extrêmement technique. Pour éviter les erreurs, le mieux est de demander un devis de toiture terrasse auprès de professionnels de la construction.

Notez que le formulaire ci-dessous vous permet de recevoir gratuitement plusieurs estimations pour la réalisation d’une toiture plate.