isoler toit

La hausse incessante du prix d’énergie pousse bon nombre de propriétaires à chercher comment réaliser des économies. L’isolation de toiture est le moyen le plus rapide et efficace pour limiter sa consommation d’énergie. De même, l’isolation du toit permet également d’améliorer le confort des occupants. Certaines erreurs sont cependant à éviter, allant du choix d’isolant pour toiture jusqu’à sa pose.

Recevez des devis gratuits pour vos travaux d’isolation de toiture

Pourquoi bien isoler sa toiture ?

Une toiture mal isolée peut occasionner jusqu’à 30 % de pertes de chaleur. En effet, la chaleur remonte dans votre maison et vient s’échapper par le biais du toit. Bien que vos combles ne soient pas habités, il est conseillé d’isoler le toit pour réaliser des économies énergétiques. Ainsi, votre facture de chauffage se verra baissée et votre confort quotidien optimisé. De la même manière, vous limitez votre empreinte écologique.

De plus, une toiture parfaitement isolée aura un effet positif pour l’ensemble de votre logement en étant plus saine et plus confortable. Isolée dans les règles de l’art, votre maison ne connaîtra plus de problèmes d’humidité et de sècheresse grâce à une meilleure qualité de l’air intérieur. Les dégradations qui pourraient en découler vous épargneront les travaux de rénovation ou de réparation qui peuvent représenter de gros investissements. En outre, avec une isolation performante, votre logement sera plus chaud en hiver et plus frais en été.

Les erreurs à éviter en isolation de toiture

Dans une construction, l’isolation de toiture peut ne pas se dérouler comme il faut.

Manque de matériau isolant

L’une des plus grosses erreurs qu’on a tendance à commettre en isolation de toiture est l’utilisation de trop peu d’isolant. Beaucoup croient qu’une couche d’isolant trop épaisse génère des moisissures. C’est faux ! Les risques d’humidité sont plus élevés dans les zones isolées avec une couche d’isolant trop mince, voire inexistante. Ce qui entraîne la formation d’une couche d’air. C’est pourquoi les réglementations relatives à l’épaisseur de l’isolation sont de plus en plus strictes.

Absence d’étanchéité à l’air et à la vapeur

Pour une isolation de toiture parfaitement efficace, elle doit s’étaler sur l’ensemble de la paroi et être homogène. Si vous interrompez l’isolation, vous risquez de faire échapper l’air chaud et faire entrer l’air froid à travers la rupture. C’est ce qu’on appelle les ponts thermiques, responsables de grande perte de chaleur. Associé à des problèmes d’humidité, vous vous retrouverez face à de la condensation et à la formation de champignons. Pour pallier ce problème, il est conseillé de mettre en place des membranes d’étanchéité et des pare-vapeurs. Puis, bien ventiler la pièce pour évacuer l’air humide.

Laisser un creux d’air entre le toit et l’isolation

Laisser un creux entre l’isolation et la sous-toiture sous prétexte qu’une ventilation est nécessaire est une énorme erreur. Si vous laissez ce vide, vous allez rencontrer des pertes par convection et un flux d’air extérieur. Ce dernier est dû au fait que le toit n’est pas étanche à l’air de l’extérieur. Au fur et à mesure où l’air extérieur pénètre dans la maison, vous risquez de voir apparaître de condensation derrière l’isolation. Pour éviter cela, il est conseillé de remplir le creux à l’aide d’un isolant.

Obtenez 5 devis gratuits pour vos travaux de toiture d’isolation

Erreur dans le choix du matériau isolant

Les nombreux isolants disponibles sur le marché sont tout aussi performants les uns que les autres. Toutefois, il y a certainement un isolant qui convient mieux à vos besoins. D’où l’intérêt de prendre le temps de bien choisir en évaluant vos besoins. Pour cela :

  • Choisissez un isolant adéquat et un emplacement approprié. Un isolant souple s’installe plus aisément dans un cadre en bois. Par contre, les panneaux d’isolation rigides conviennent mieux aux surfaces planes.
  • Là où l’air est chaud et humide, optez pour un isolant perméable à la vapeur.
  • Au-dessus des zones techniques, utilisez un isolant ignifuge.
  • Si vous voulez éviter les bruits extérieurs, prenez en considération la performance sonore de l’isolant.
  • Utilisez des matériaux isolants respectueux de l’environnement.

N’hésitez pas à demander et à comparer des devis pour vos travaux d’isolation.