Conseils pour isoler la toiture par l'intérieur

L’isolation de toiture par l’intérieur a l’avantage d’être pratique et moins coûteuse. C’est une solution simple et efficace pour lutter contre l’inconfort thermique. Mais encore faut-il savoir comment isoler un toit par l’intérieur. Pour isoler efficacement une toiture par l’intérieur, il existe plusieurs techniques envisageables. Mais avant de commencer un projet d’isolation de toiture par l’intérieur, une inspection de charpente s’impose.

Demandez des devis gratuits d’isolation de toiture

Principe d’isolation de toiture par l’intérieur

Vous devez assurer l’isolation thermique de votre toit pour éviter les dépenses énergétiques superflues. Toute construction neuve dispose déjà d’une isolation performante conformément à la RT2012. Mais dans le cas d’une maison ancienne, l’isolation peut s’avérer insuffisante, voire inexistante.

Deux possibilités sont envisageables si vous voulez isoler votre toit par l’intérieur :

  • La première est une solution nécessitant le démontage de la couverture. Celle-ci consiste à poser le matériau isolant sur le toit avant de poser le matériau de couverture. Étant donné que cette solution nécessite de gros travaux de démontage, elle peut coûter cher. Sauf si vous en profitez pour rénover votre toiture.
  • La seconde ne requiert pas de démontage de couverture. Celle-ci se fait depuis l’intérieur de la maison par le biais des combles ou du grenier. L’isolation des combles est moins onéreuse, car vous n’aurez qu’à acheter l’isolant et le fixer. La nature et l’épaisseur de l’isolant dépendent en grande partie de l’espace disponible. Pour isoler votre toiture par l’intérieur, vous pouvez le faire vous-même ou alors faire appel à un professionnel.

Gratuit et sans engagement : devis d’isolation de toiture

Les différentes méthodes pour isoler un toit par l’intérieur

Différentes méthodes sont réalisables en matière d’isolation de toiture par l’intérieur.

L’isolation sous rampants

Ce procédé demande une accessibilité aux combles. L’isolation sous rampants consiste à déposer l’isolant entre les chevrons de la charpente qui forment la structure de la toiture. Comme isolant, vous pouvez utiliser la laine de verre, la laine de roche, la mousse polyuréthane ou l’ouate de cellulose. Quoi qu’il en soit, vous ne devez pas négliger la membrane protectrice telle que le pare-vapeur. Ce dernier empêche la formation de condensation et crée un rempart d’étanchéité à l’eau pour prévenir tout problème d’humidité.

L’isolation des combles perdus

Dans le cas des combles perdus, vous avez le choix entre le système de soufflage au sol et la pose de plaques d’isolation. Dans le premier cas, l’isolant est déposé directement au sol de la pièce grâce à la technique de soufflage. Cette technique a l’avantage d’être facile à mettre en œuvre et est moins onéreuse. L’isolant est posé sur l’ensemble de la surface des combles, permettant ainsi d’éliminer les ponts thermiques. Quant à la pose de plaques d’isolation, cela consiste à dérouler l’isolant à même le sol, c’est-à-dire sur les planchers en bois ou en béton. Il faut ensuite couvrir l’isolant d’un pare-vapeur.

L’isolation d’un toit plat

Contrairement à ce que l’on pense, l’isolation d’une toiture-terrasse peut se faire depuis l’intérieur. Toutefois, cette technique n’est pas la plus appropriée pour ce type de toiture. Effectivement, l’isolation par l’intérieur d’une toiture-terrasse favorise l’apparition de ponts thermiques et a tendance à refroidir votre logement. De plus, elle favorise la condensation au risque de détériorer l’isolant. À terme, l’ensemble de votre toit risque de se dégrader.

Exigez plusieurs devis d’isolation de toiture

Quel isolant choisir pour une isolation de toiture par l’intérieur ?

Un large choix de matériaux isolants s’offre à vous pour une isolation de toiture par l’intérieur. Chaque isolant dispose d’une forme et d’une performance différentes. Parmi les choix d’isolants possibles, vous trouverez :

  • Les isolants minéraux comme la laine de verre, la laine de roche, etc.
  • Les isolants naturels tels que la laine de bois, l’ouate de cellulose, etc.
  • Les isolants synthétiques comme le polystyrène ou le polyuréthane.

Pour vous aider à choisir, il est conseillé de vous fier à la résistance thermique de l’isolant. Cette dernière est évaluée en fonction de la conductivité thermique et de l’épaisseur du matériau. Cela déterminera la qualité de votre isolant et donc, l’épaisseur nécessaire pour une isolation optimale. L’indice de résistance thermique de votre isolant doit être supérieur ou égal à 7.