tuiles

Saviez-vous qu’une toiture à faible pente doit souvent recevoir des tuiles spécifiques ? Le choix de tuile pour une faible pente de toiture varie en fonction de plusieurs critères. Vous devez en particulier considérer l’inclinaison de la toiture, et les contraintes techniques du projet. Les matériaux de couverture de toit en pente faible se déclinent en différents éléments, plus ou moins adaptés selon la pente de toiture. Découvrons ensemble quelle tuile choisir pour une faible pente.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux de toiture

Les spécificités et les avantages d’un toit à faible pente

Certaines toitures sont dites à faible pente, dès lors qu’elles se rapprochent en apparence d’une toiture plate.

Une toiture à faible pente se reconnaît par une déclinaison de 5 à 15 %. Il s’agit d’une pente facilitant l’écoulement des eaux de pluie, ainsi que le support des faibles couches de neige. Dans la plupart des cas, les toits avec une pente faible se trouvent dans le sud de la France.

Il faut savoir que les toits à pente faible présentent d’énormes avantages :

  • De prime abord, la pose d’une couverture sur une toiture de pente faible est généralement associée à un coût réduit. En effet, le couvreur met bien moins de temps pour l’installation par rapport à celle d’une pente de toit plus élevée (puisqu’il faut moins de tuile pour une surface de toiture équivalente).
  • Ensuite, les toits de faible pente offrent différentes formes et tailles. Leur polyvalence est incomparable et permet à l’architecte de s’exprimer librement.

Néanmoins, une toiture à faible pente empêche généralement l’aménagement des combles. C’est un critère à prendre en compte au moment de faire construire une toiture à faible pente.

Quelle tuile choisir pour une toiture à faible pente ?

Il existe des tuiles spécialement adaptées à un toit de faible pente, voire même très faible. On parle parfois de « tuile faible pente » pour désigner ce type de produit. Le choix d’une couverture de toit pour un toit à faible pente dépend de votre préférence et des conditions géographiques.

Voici les principaux modèle de tuile pour une faible pente :

Tuile à emboitement

La tuile à emboitement, également appelée tuile mécanique, reste très étanche et économique, sans oublier d’offrir une parfaite résistance aux vents. Vous avez le choix entre une tuile à emboitement en terre cuite ou en béton.

La tuile de terre cuite présente une forme d’onde avec triple emboitement en tête et quadruple recouvrement en angle. Celle-ci dispose d’un système qui protège les gorges d’étanchéité de l’accumulation des eaux de pluie. Elle peut être posée sur des toits à très faible pente allant jusqu’à 7 degrés et s’adapte à de nombreuses régions selon sa taille et sa forme.

Tuile canal

La tuile canal, aussi appelée tuile ronde ou tige de botte est très courante dans les régions du Sud. Il s’agit d’une tuile en terre cuite en forme de gouttière.

Elle permet de réaliser facilement une couverture étanche sur plusieurs types de toitures. L’esthétique de ce type de tuile est issue des tuiles romaines dans des constructions très anciennes.

La tuile canal est parfaite pour les toitures de faible pente et permet une évacuation rapide des eaux pendant les fortes averses de pluie.

Obtenez gratuitement 5 devis gratuits pour vos travaux de toiture

Tuile romane

La tuile romane imite la tuile canal avec de petits moules à aspect plat. Il s’adapte également à une toiture de faible pente.

Ce type de tuile pour faible pente est conçu généralement en terre cuite. Ce qui lui confère une forte résistance dans le temps.

La tuile romane appartient à la catégorie des tuiles mécaniques et son étanchéité s’obtient par emboitement les unes dans les autres.

Comment bien choisir vos tuiles pour pente faible ?

Pour bien choisir vos tuiles, vous devez prendre en compte certains facteurs.

Ainsi, le choix d’une tuile à faible pente doit nécessairement s’appuyer sur les éléments suivants :

  • Les contraintes locales d’urbanisme au sein de votre commune qui peuvent vous imposer la forme, la couleur et le matériau de vos tuiles.
  • La géographie et le climat de votre lieu de résidence, c’est-à-dire en montagne, sur une plaine ou dans une région côtière. Ces conditions climatiques vont déterminer la pente de votre toiture et par conséquent la forme de vos tuiles. Vous trouverez ces informations dans les DTU.

En outre, vous devez également tenir compte des matériaux utilisés. Parmi les plus couramment utilisées à la conception de tuiles, il y a la terre cuite, le béton et l’ardoise. La terre cuite est un matériau classique et traditionnel, qu’on retrouve le plus souvent chez les tuiles pour pente faible.